Back

STAGES

Référent : Rodolphe CHARLES

 

La maquette des stages de DES de Médecine Générale

Promotions avant 2023 (DES en 3 ans)
Promotions 2023 et suivantes (DES en 4 ans)

Le déroulement des stages ambulatoires

> Stage de niveau 1

8 demi-journées par semaine chez le médecin généraliste.

Le stage se déroule en trois phases successives :
Observation
Supervision directe
Autonomie supervisée

> Stage de niveau 2 (SASPAS)

8 demi-journées par semaine chez le médecin généraliste, en autonomie supervisée.

NB. Si l’interne souhaite réaliser une cinquième journée, pendant l’ensemble du stage ou sur quelques jours, dans un autre lieu de stage ambulatoire (par exemple pour aller chez une infirmière, un kinésithérapeute, une sage femme pendant 4 à 5 journées), il est impératif d’établir une convention via l’éditeur de convention UJM à faire signer par le coordonnateur de médecine générale et le doyen.

Charte des PAMSU

Une charte des Praticiens agréés Maîtres de stage des universités (PAMSU) de médecine générale a été rédigée en 2012 par la Conférence des Doyens, le Collège national des généralistes enseignants (CNGE) et les représentants des internes (ISNAR-IMG).

Cette charte pose le cadre de la maîtrise de stage en stage ambulatoire de médecine générale :
Horaires
– Pose de congés

Activité
Visites à domicile
Conditions de rétroaction et de supervision

La charte est téléchargeable ici

Focus sur les congés de l’interne en stage ambulatoire
Le ou les MSU en charge de l’encadrement en stage de l’étudiant ne peuvent pas le faire travailler dans leur structure de soins lorsqu’il est, ou ils sont tous, en congés ou en arrêt maladie (sauf mise en place d’une convention complémentaire permettant une supervision par un autre MSU exerçant dans la même structure). Le MSU rappelle à l’étudiant qu’il doit adapter ses congés en fonction des contraintes de fonctionnement des structures de soins dans lesquelles il est accueilli. Dans le cas où il est impossible à l’interne de prendre ses congés en même temps que le MSU , et où il ne peut pas être accueilli par un autre MSU agréé pour son stage, il doit rattraper ses journées de stage manquantes lors d’une autre période du stage, de façon à être en adéquation stricte avec le temps de travail à effectuer en stage, à savoir 8 demi-journées par semaine en moyenne, lissées sur un trimestre.

Congés

Les congés sont à déclarer auprès des affaires médicales du CH du lieu de stage (téléchargez ici le formulaire de demande de congés).
En cas de stage ambulatoire, ils sont à déclarer auprès des affaires médicales du CHU

Carte des lieux de stage

Le choix de stage

Le choix de stage est placé sous la responsabilité de l’ARS.

Il se déroule chaque semestre, environ un mois avant le début du semestre, en présentiel à la faculté. En cas d’indisponibilité, une procuration peut être donnée, accompagnée des pièces d’identité requises.

Ce choix nécessite de nombreuses réunions préparatoires (CEBF, Pré-COP, COP) : aussi, pour toute demande particulière doit être adressée très en amont du choix sans oublier aucun interlocuteur, tel que présenté dans la rubrique dédiée 

L’ordre de choix s’effectue par phase et par ancienneté de semestres validés. À ancienneté égale, le choix s’effectue selon le rang de classement aux Epreuves Classantes Nationales.

Vérifier son planning de stage

Un planning de stage comporte 8 demi-journées hebdomadaires de stage et 2 demi-journées hebdomadaires de formation hors-stage. Il doit respecter les repos compensateurs, et permettre de valider 57 heures de cours par an.
Attention: ces obligations de service s’évaluent de façon lissée sur 3 mois, afin d’éviter de morceler le stage et de lui faire perdre tout le caractère pédagogique du suivi des patients et de la vie de service.

> 8 demi-journées hebdomadaires de stage
Les gardes intègrent ces 8 demi-journées hebdomadaires.
En journée, que ce soit en semaine ou en WE et que ce soit en service ou en garde, une demi-journée réalisée compte comme une demi-journée d’obligation de service réalisée. En nuit, une garde est comptabilisée comme 2 demi-journées.

> 1 demi-journée hebdomadaires consacrée à l’enseignement du DES
Le chef de service ne peut pas intervenir dans le choix des dates, mais peut demander un justificatif. L’offre étant bien supérieure aux 57 heures demandées annuellement, il peut aider l’interne à s’organiser pour valider ses heures sans perturber le fonctionnement du service.
Retrouvez ici
l’organisation des enseignements hors stage 
Retrouvez ici le planning des cours et des GEP 

> 1 demi-journée hebdomadaire consacrée à la formation personnelle autonome
Le chef de service peut intervenir dans le choix des dates, mais pas sur le contenu. Ni le chef de service, ni le coordonnateur de DES ne peuvent demander d’attestation du travail réalisé. Cas particulier: si l’interne veut utiliser ce temps pour valider un DU ou un master, il peut demander l’autorisation au chef de service et lui transmettre le planning pour qu’il puisse se libérer pour ses cours de DU/master.

> Repos de sécurité
L’interne bénéficie d’un repos de sécurité immédiatement à l’issue de chaque garde et chaque demi-garde de nuit, et après la fin du dernier déplacement survenant au cours d’une période d’astreinte. D’une durée de onze heures, il est constitué par une interruption totale de toute activité hospitalière, ambulatoire et universitaire. Le temps consacré au repos de sécurité n’est pas décompté dans les obligations de service. Référence: article R6153-2 du Code de la santé publique

> Récupérations
Elles ne sont donc pas à entendre comme des repos de sécurité.
A la fin du premier trimestre de stage, un point est fait sur le tableau de service réalisé. S’il y a eu plus de 8 demi-journées par semaine en moyenne en stage, l’interne peut récupérer au cours du deuxième trimestre le temps qui a été dépassé, pour parvenir à la fin des 6 mois de stage à une moyenne de 8 demi-journées hebdomadaires passées en stage. Les dates de ces récupérations sont prises en accord avec le chef de service. Elles peuvent être anticipées au cours du premier trimestre pour éviter des récupérations trop importantes en deuxième trimestre.

Plateforme d’évaluation ARS
L’ARS met à disposition des internes une plateforme d’évaluation permettant de lui faire remonter directement vos conditions de travail en stage.

Références:
Article R6153-2-2 du code de santé publique https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000030297538/2020-08-31
Article 3 de l’arrêté du 30 juin 2015 https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000030857889
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000030295642/

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000228343/